• +34 667 083 094
  • julien.bourdeau1@gmail.com

Cultura: cinema, museo, música, arte, literatura

Le dernier Métro de François Truffaut (1980)

Le contexte historique du film. La France est divisée en deux zones (occupée et libre) et Paris est en zone occupée. Quels sont d’après–vous les problèmes que les Français rencontraient tous les jours ?
Les habitants de la zone occupée et particulièrement ceux des grandes villes manquaient de nourriture. Certains produits étaient de plus en plus difficiles à trouver tels la viande, le beurre, le lait, l’huile, les oeufs.
Sur l’affiche que l’on voit, il n’y a même plus de pâ‚tes, ni de riz qui est la base de l’alimentation des pauvres avec les pommes de terre … Il ne reste plus que des légumes que l’on donnait généralement aux animaux (topinambour, rutabaga)
Les gens devaient faire la queue pendant des heures devant les magasins avant d’être servis (ou pas) et avaient besoin de « tickets de rationnement » pour pouvoir être servis. De fait, une grande partie des produits se vendait au marché noir (vente parallèle illégale) : les plus riches pouvaient en profiter.

Le film s’intitule “Le Dernier métro”.
Dans ce film, le métro est celui de Paris.
Pendant la guerre, les Allemands avaient imposé un couvre–feu ce qui veut dire que personne ne devait être dehors après une certaine heure (11 heures du soir dans le film). Ceux qui étaient dehors après cette heure étaient soit arrêtés soit tués immédiatement.
Les horaires du métro étaient calqués sur le couvre-feu (11h du soir). Après ce dernier métro, il n’y a plus de possibilité de rentrer chez soi et on est donc bloqué où on se trouve, dehors… Ce dernier métro était donc extrêmement important car le rater pouvait avoir de lourdes conséquences.

3. Situation des juifs pendant la guerre (deuxième guerre mondiale)
Informations générales : Les juifs furent persécutés et exterminés pendant la deuxième guerre mondiale. Tout d’abord recensés et soumis à des interdictions strictes (interdiction d’exercer certains emplois ou d’aller dans certains lieux) et le port de l’étoile jaune, ils furent ensuite conduits dans des camps de travail des camps de concentration. Entre 5 et 6 millions de juifs ont été exterminés (80% à 90% de la population juive dans certaines communautés : communautés juives d’Amsterdam, Berlin, Vienne, Budapest ou Vilnius)

En juillet 1941, Goering demande à Heydrich de préparer la “solution finale” du problème Juif. Le 20 janvier 1942, lors de la conférence de Wannsee, près de Berlin, les nazis décident d’exterminer les Juifs et les Tsiganes. Au début, les Juifs sont enfermés dans des camions et asphyxiés par les gaz d’échappement qui sont dirigés vers l’intérieur. Puis, en novembre 1941, on construit à Belzec et à Chelmno les premières chambres à gaz.

WEB TIIC TV MUSÉE-GALERIE-EXPOS:

WEB TIIC TV ARTS:

WEB TIIC TV CINÉMA:

WEB TIIC TV COURT-MÉTRAGE:

Leave your message